Non classifié(e)Non classifié(e)

M&O HALL6 SIGNATURE STAND N76

In September, Maison & Objet is changing! Our booth will be located in the new SIGNATURE space of HALL 6 TODAY. A selection that will present the most innovative and qualitative brands of the home sector.⠀

Dedicated to contemporary living, the HALL TODAY will present iconic editing houses and emergent designers, combining originality and innovation. The SIGNATURE SPACE will present, amongst those designers, a selection of exceptional products, innovative designs and the very best solutions for an interior that’s truly one of a kind.⠀ ⠀
You’ll also be able to discover some of our products at the entrance of HALL & 2 in WHAT’S NEW LEISURE, space curated by François Bernard, and in the VIP CLUB Maison & Objet located in Hall 5A.⠀

See you there on Friday to discover our latest collaboration with Native Union: the PR/01.⠀

Evenement

MAISON & OBJET HALL6 STAND N76

Dédié à l’art de vivre contemporain, le HALL TODAY rassemble les éditeurs iconiques et⠀
émergents du design faisant rimer singularité et innovation. L’espace SIGNATURE présentera ⠀
parmi ces designers une sélection de produits d’exception, design innovants et solution⠀
premium pour des intérieurs singuliers dont fait partie La Boite concept.⠀


Vous pourrez aussi découvrir certains de nos produits à l’entrée du HALL1&2 dans⠀
l’espace WHAT’S NEW LEISURE, sélection de produits innovants réalisée par François Bernard,⠀
et dans le CLUB VIP Maison & Objet situé HALL 5A.⠀

Rendez-vous Vendredi pour découvrir notre dernière collaboration avec Native⠀
Union: Le PR/01!⠀

Tech

Papier, Aluminium, fibre de verre ou encore carbone : quelle membrane permet d’obtenir le meilleur haut-parleur ?

Plusieurs éléments entrent en jeu lorsqu’il s’agit de définir la qualité d’une enceinte, le matériau composant sa membrane en fait partie. Les matériaux utilisés pour la fabrication des haut-parleurs sont aujourd’hui fréquemment mis en avant par les fabricants comme gage de qualité sonore. Mais de quoi s’agit-il exactement ? Ces matériaux suffisent-ils à définir la qualité d’une enceinte ?

LD-130-haut-parleur-kevlar-la-boite-concept copie
LD130 haut-parleur kevlar® Dupont

Plus le matériau est léger et rigide plus le son sera défini dans les médiums et les aigus.

La différence entre les matériaux composant les membranes se situe principalement dans le ratio amortissement / masse / rigidité : plus le matériau est léger et rigide plus le son sera défini dans les médiums et les aigus. A l’inverse, plus le diamètre du haut-parleur est grand et plus le matériau de la membrane est lourd, plus il lui sera difficile de retranscrire les aigus avec précision.

Dans les années 70, c’est le papier qui emporte tous les suffrages chez les fabricants d’enceintes. Siare, entreprise fondée par Marie Yeramian Cagniard, grand-mère et mentor du fondateur de La Boite concept Timothée Cagniard, utilisera ce matériau sur de nombreuses enceintes dont la désormais iconique Galaxie 200.

Siare Galaxie 200

C’est à partir des années 80-90 que les matériaux composites comme la fibre de verre ou le kevlar® Dupont font leur entrée dans le monde de la HiFi, permettant une plus grande rigidité des membranes des haut-parleurs. Nous pouvons recommander encore aujourd’hui ce matériel surtout pour les haut-parleurs de Medium. Dans les années 90, l’aluminium est introduit, matériau extrêmement rigide et efficient pour les haut-parleurs large bandes.

Le Cube CS et son haut-parleur large bandes aluminium

Cependant une grande linéarité et une précision exemplaire sur certaines fréquences ne suffisent pas toujours. S’il est évident qu’un bon haut-parleur ne peut pas avoir une courbe de réponse trop accidentée, une bonne courbe n’est pas pour autant gage de qualité perçue, d’autant plus que celles-ci peuvent être modifiées artificiellement en augmentant ou diminuant certaines fréquences grâce à des logiciels informatique (DSP + lien article web sur DSP).

Les membranes composites permettent une plus grande définition et rigidité pour plus de dynamique même à fort niveau tout en conservant une perception peu colorée. Les haut-parleurs avec des membranes papiers sont considérés quand à eux comme produisant un son plus chaud et doux car ces membranes absorbent de l’énergie grâce à une légère déformation.

En conclusion il n’y a pas de matériau parfait, tout dépend de l‘identité sonore que voudra donner le fabricant. Tel un artisan, le fabricant d’enceintes haute-fidélité va choisir, mixer et tester les matériaux afin de trouver la composition idéale pour optimiser les fréquences utilisables par le haut-parleur, créant par la même occasion une signature sonore propre à la marque.

La Boite concept a par exemple choisit de marier dans une même membrane papier et fibre de verre pour les membranes de ses haut-parleurs exclusifs: woofer du LD et medium du AP160. Ces haut-parleurs permettent de gagner en rigidité tout en produisant un son naturel et précis sur cette gamme de fréquence.

Un bon haut-parleur est ainsi le fruit d’une composition variée des matériaux composant la membrane en fonction des fréquences que l’on veut reproduire…
Mais pas seulement.

La membrane n’est pas le seul élément impactant la qualité sonore d’un haut-parleur. Un saladier plus ou moins ajouré, la bobine, la qualité de l’aimant et son impact sur le rendement, la rigidité de la suspension et de son spider … Tous ces éléments influent sur la qualité de l’enceinte et c’est là où se situe tout l’expertise de La Boite concept : l’attention portée au détail et la capacité à se réinventer en permanence pour créer des haut-parleurs adaptés aux contraintes de taille et de forme d’une enceinte sur-mesure.

Non classifié(e)

La Boite concept aux Sound Days les 26 et 27 Mai 2018

[:fr]La Boite concept présentera sa gamme d’enceintes haute-fidélité lors des Sound Days qui se tiendront les 26 et 27 Mai au Carreau du temple à Paris.

Lors de ce salon dédié à la musique connectée et au vinyle, La Boite concept aura le plaisir de proposer en écoute son dernier né: le PR/01.

Fruit de notre collaboration avec la marque Native Union, le PR/01 est un véritable chef d’oeuvre sonore. Vérifiez-le par vous même en vous inscrivant directement sur le site des Sound Days ou en cliquant ici!

[:en]La Boite concept will present its range of high fidelity speakers during the Sound Days fair which will be held on the 26th and 27th of Mai 2018 at the Carreau du temple in Paris.

During this show dedicated to connected music and vinyls, La Boite concept will offer to test its latest product: the PR/01.

Brainchild of a collaboration with Native Union, the PR/01 is a sound master-piece. Want to make your own judgement? Register and visit Sound Days by clicking here.

See you soon!

[:]

PR/01 MoMA exclusive launch

PR / 01, the state of the art speaker for the home co-developed by premium tech accessories brand NATIVE UNION and French acoustics specialist La Boite concept, has been included as part of the La French Tech au MoMA programme – the initiative that shines a spotlight on the dynamic French tech scene. Coinciding with NYCxDESIGN, the collection chosen by MoMA Design Store includes twenty of the most innovative new technology products from French entrepreneurs. The full collection, including PR / 01, will go on view and be available for sale starting May 10 at MoMA Design Store’s Soho and Midtown locations as well as online at store.moma.org.

La French Tech au MoMA will also include a dynamic roster of programming, including an ongoing series of in-store product activations and a panel discussion bringing together French entrepreneurs and business leaders.

Non classifié(e)

PR/01 présenté à M&O Hall 7 – C212

[:fr]

La Boite concept et Native Union présentent : PR / 01
Un chef d’œuvre sonore conçu pour durer

PR / 01 est une enceinte Bluetooth® innovante compacte à la profondeur de son inégalée pour une restitution sonore sans compromis. Un pur produit d’innovation, à la fois enceinte, station de chargement et hub multimedia. Un tiroir invisible donne accès aux ports et aux câbles de charge, ainsi qu’à un espace de stockage et de charge. Véritable chef-d’œuvre sonore, PR / 01 est fabriqué à partir de matériaux nobles et conçu pour durer toute une vie.

A découvrir sur pr01.laboiteconcept.com
et du 19 au 23 Janvier 2018 en avant première au salon Maison & Objet HALL 7 – C212.[:]

Tech

Quel type de fichier audio numérique choisir? Pour quelle utilisation?

Nous vous expliquions récemment la différence entre son analogique et numérique et comment ce dernier est devenu omniprésent grâce à l’avènement des technologies modernes de production et restitution du son.

Mais qu’est ce qui constitue la qualité d’un fichier numérique ? Quel format est le plus adapté ? Pour quelle utilisation ? Comment choisir ?

Afin de mieux comprendre et de vous permettre de choisir le format le plus optimisé pour votre usage, découvrez ici ce qui définit la qualité d’un fichier audio numérique, les différents formats de fichiers audio et les options d’écoute actuelles (streaming ou téléchargement) mises en relation avec les modes de connexion (sans-fil ou filaire) à votre système audio. 

Quels sont les paramètres de constitution d’un fichier audio numérique ?

Il existe 3 paramètres principaux : l’échantillonnage (exprimé en Hz), la profondeur de bits (exprimé en Bits) et le nombre de canaux.

  • L’échantillonnage (exprimé en Hz)

Un son est caractérisé par une amplitude qui varie en fonction du temps. Pour représenter un son numériquement, l’amplitude du signal est enregistrée dans des intervalles de temps réguliers dans laquelle on attribue à chaque enregistrement une valeur numérique.

La valeur de chaque échantillon est stockée dans un fichier. Plus le nombre d’échantillons enregistrés par seconde est élevé, plus le signal sonore sera fidèle et précis.

Pour mieux comprendre, la fréquence d’échantillonnage d’un fichier numérique peut aller jusqu’à 192kHz correspondant à 192 000 échantillons prélevés par seconde, soit un échantillon prélevé toutes les 0,0003 secondes.

Pour un signal audio, il convient d’avoir une fréquence d’échantillonnage supérieure ou égale à 44 100 Hz, cette valeur est considérée comme la norme actuelle.

 

  • La profondeur de bit (en bits) :

La profondeur de bit marque la précision des valeurs des échantillons. On peut encoder par exemple à 8, 16, 24 ou 32 bits. Plus la profondeur de bit est élevée, plus le nombre de valeurs par échantillon est élevé et plus l’échantillon sera précis et la restitution sonore de qualité.

Le nombre de valeurs possible est exprimé en exponentielle de 2 (2n ) où n est le nombre de chiffres binaires encodés pour restituer la précision du signal.

Pour simplifier, un fichier encodé en 8 bits, présentera 28 soit 256 valeurs possible par échantillon. Pour un fichier 32bits, on aura 232= 4 294 967 296 valeurs possibles par échantillon. La valeur d’échantillonnage la plus commune pour un fichier digital ou CD est de 16bits soit 65 536 valeurs par échantillon.

Attention cette valeur dépend de l’enregistrement initial de la musique. Il n’est pas utile de convertir un morceau enregistré par un musicien en 24bits si il a été enregistré initialement en 16 bits par exemple.

 

  • Le nombre de voies :

Afin d’obtenir un son haute-fidélité, il est essentiel que le son ait été enregistré de façon stéréophonique, c’est-à-dire un enregistrement qui desservira le haut-parleur de gauche et un enregistrement qui desservira le haut-parleur de droite. Chacun des 2 canaux (gauche et droite) est enregistré individuellement, permettant une restitution du son au plus proche de son espace sonore d’origine. Il existe également des encodages destinés aux salles de cinéma (effet Surround) pouvant aller jusqu’à 7 canaux.

 

Rapport qualité / poids du fichier numérique : quel format de fichier choisir ? Pour quelle utilisation ?

Le poids d’un fichier musical non compressé varie en fonction des 3 paramètres principaux constituant un fichier numérique et de sa durée. Le tout est mesuré en Octets, unité de mesure communément utilisée pour la taille des fichiers en informatique. On divise par 8 pour obtenir le poids en octets car 8bits = 1octet.

Exemple :

Un fichier de 2min en 16 bits, échantillonné à 44 100 Hz pèsera à un fichier de 21,6 Mo.

16Bits x 2voies x 44100 Hz = 1 411 200 bits ou 1 411 Kbits (Niveau de compression qualité CD)

(1 411 Kbits x 120 secondes)/8 = 21,16Mo

Il faut donc 1Go d’espace disque pour stocker 48 fichiers numériques en qualité CD. Si votre bibliothèque musicale est vaste, votre espace de stockage (smartphone, ordinateur ou autre) risque donc d’être rapidement saturé ! Afin de palier à cet encombrement numérique, des technologies permettent de compresser les données audio sous différents formats afin d’optimiser l’espace de stockage. Mais tous ne permettent pas de conserver une restitution sonore idéale…

Il existe plusieurs approches de compression :

  1. La réduction des très hautes fréquences (non audible par l’oreille humaine)
  2. La réduction de la fréquence d’échantillonnage
  3. La réduction des détails sonores

Le niveau de compression se mesure en Kbit par seconde.

Formats audio numériques compressés 

Pour ces formats, la compression est destructive, réduisant le poids des fichiers en supprimant certains détails sonores et dégradant de ce fait la qualité originale de l’enregistrement.

MP3 OGG AAC
Le format le plus répandu. Ce format permet de réduire considérablement la taille d’un fichier mais altère aléatoirement la restitution sonore pour l’oreille humaine en fonction de sa compression en Kbit/s. A partir de 320 Kbit/s on considère la qualité du MP3 proche de celle d’un CD permettant une écoute de qualité haute-fidélité. Un format basé sur un algorithme libre de droit, de qualité équivalente au MP3. De 96Kbits/s à 320Kbits/s Le format choisi par Apple comme alternative au MP3 (iTunes). Plus récent, il offre un meilleur ratio qualité / débit binaire que le format MP3 qui est plus ancien (fréquences d’échantillonnage : de 8 kHz à 96 kHz contre 16 à 48 kHz pour le MP3)

 

Formats audio numériques compressés sans perte (Lossless)

La compression est non destructive et s’opère grâce au repérage de redondances dans les fichiers audio sans pour autant supprimer ces données. Le gain d’espace de ce type de compression est donc faible par rapport à une compression destructive comme le .mp3 ou le .aac.

 

Formats audio numériques compressés sans perte
FLAC WMA Lossless ALAC
Format lossless le plus répandu sur Internet, libre de droit et massivement utilisé. Son algorithme diminue « l’espace numérique » nécessaire pour stocker de la musique. Rien n’est enlevé (pour gagner de la place), rien n’est ajouté (pour une restitution sonore naturelle). Version Lossless du WMA standard développé par Microsoft Format développé par Apple en 2004, utilisable par tous depuis 2011 (iTunes)

 

Formats non compressés

Ces formats de fichiers sont non compressés. Il s’agit du format « brut » du fichier audio en qualité optimale.

Formats non compressés
WAV AIFF
Le WAV (Waveform) est un format audio développé par Microsoft & IBM. Il peut contenir jusqu’à 2 Go d’audio non compressé. La taille d’un fichier .wav dépend donc seulement des facteurs primaires d’un fichier musical numérique : son taux d’échantillonnage, le nombre de bits, sa durée et le nombre de voies. Format pouvant contenir de l’audio non compressé développé par Apple

 

Rapport qualité/poids du fichier par format

FORMAT QUALITE POIDS DU FICHIER* RAPPORT POIDS DU FICHIER/QUALITE
WMA128 Kbit/s 1,9Mo ★★
MP3 128 Kbit/s 1,9Mo ★★
MP3 320 Kbit/s ★★★ 4,8 Mo ★★★
AAC 320 Kbit/s ★★★★ 4,8 Mo ★★★★★
OGG 320 Kbit/s ★★★★ 4,8 Mo ★★★★★
WMA Lossless ★★★★★ 21,6 Mo ★★
ALAC ★★★★★ 21,6 Mo ★★
FLAC ★★★★★ 21,6 Mo ★★★
WAV ★★★★★ 21,6 Mo

*Poids du fichier basé sur un fichier d’une durée de 2min.

 

Streaming ou téléchargement de fichiers audio? Tout dépend de votre mode de connexion…

La plupart des services de streaming utilisent des formats compressés allant de 96Kbits/s pour les versions gratuites à 320Kbits/s pour les versions premium (Deezer®, Spotify®, Google® Play), cependant d’autres applications, dont la volonté initiale est de fournir un service haute-fidélité, tel que Qobuz® ou Tidal®, proposent le streaming et le téléchargement en Hi-Res Lossless à 1411Kbits/s (fichiers 16 bits ou 24 bits/44,1kHz stéréo).

Mais avoir un fichier de qualité ne suffit pas pour obtenir la meilleure restitution possible. Il faut aussi prendre en compte le mode de connexion à votre système audio et la qualité de votre système audio à proprement parlé. Si vous êtes connecté sans-fil via Bluetooth®, AirPlay® ou ChromeCast® la restitution sera impactée par les technologies d’émission et de réception du signal sonore utilisées par vos appareils.

Par exemple, avec un émetteur de type smartphone et un récepteur Bluetooth classique, le débit audio (Kbits/s) ne dépassera pas les 328 Kbits/s. Inutile donc de streamer en Hi-Res 1411 Kbits/s puisque votre configuration audio compressera automatiquement le signal sonore.

Avec des systèmes évolués de qualité Hifi comme le Bluetooth®Apt-X, technologie utilisée par exemple pour notre HD Wireless Music Kit (Kit Bluetooth Plug & Play de La Boite concept) et capable d’encoder en qualité CD 16 bits / 44,1 KHz, un fichier audio FLAC sera envoyé en Bluetooth Apt-X sans aucune compression supplémentaire.

Pour une restitution de son en qualité CD les systèmes sans fils de type Bluetooth® Apt-x®, Aiplay® ou google® ChromeCast® sont donc parfaitement adaptés. Pour une restitution de son en qualité studio 24 bits ou 32 bits virgule flottante, nous recommandons encore une connexion filaire, idéalement optique afin de brancher son système à un DAC (carte son Hifi externe).

Toutefois, les technologies Wireless labélisées Hi-Res audio permettent une transmission de qualité studio 24 bits sans fil. Attention cependant, car pour le moment très peu de sources audio connectées ont la capacité de transmettre en 24 bits et la très grande majorité des configurations sans-fil ne sont capables que d’une transmission en qualité CD (16 bits). En effet, sans téléphone ou ordinateur équipé d’une technologie Hi-Res audio (ex : Apt-x® HD), votre fichier audio 24 bits sera automatiquement compressé.

En conclusion à partir de 320 KBits/s et avec une connexion sans-fil au minimum Apt-x® nous pouvons considérer la restitution musicale comme étant de qualité haute-fidélité. Pour une expérience encore plus audiophile, de nombreux supports et systèmes permettent une restitution parfaite, à condition par contre de respecter la chaîne de restitution du signal dans son intégralité: téléchargement d’un fichier HD, émétteur sans-fil lossless, convertisseur 24 bits (DAC), amplificateur et enceinte haut-de-gamme. [:]

Non classifié(e)

Son analogique VS son numérique: quelle différence?

[:fr]

 

Et si vous deveniez expert en son? La Boite concept vous invite à approfondir vos connaissances en termes de haute-fidélité en feuilletant les pages de son lexique de la Hi-Fi.

Dès 1975, la société Siare créé par Marie Cagniard et leader dans le domaine des enceintes acoustiques dans les années 70, édite un Lexique de la Hi-Fi. Femme visionnaire, Marie Cagniard transmettra la passion de la haute-fidélité à son petit-fils Timothée Cagniard, fondateur de La Boite concept.

SON ANALOGIQUE VS SON NUMERIQUE: QUELLE DIFFERENCE?

La différence entre son numérique et son analogique dépend principalement de la manière dont le son à été enregistré et stocké.

L’analogique:

Correspondant à une technique traditionnelle d’enregistrement, le son analogique à connu son âge d’or dans les années 70, fixé alors sur bande magnétique ou disque vinyle. Le signal sonore est reproduit le plus fidèlement possible en recopiant à l’identique et en continu l’onde sonore originale. Les coûts de production étant importants, ce modèle d’enregistrement à été progressivement délaissé au profit du numérique.

Le numérique:

Le signal audio numérique se présente sous la forme d’une succession de données numériques codées sous forme binaire, language de base de l’informatique moderne: le 0 et le 1. Dès qu’un ordinateur int​è​gre la chaine de production d’un son, lors de l’enregistrement ou de la restitution, le son est numérique. Le son n’est alors plus obtenu par copie de l’onde sonore mais par numérisation du son, un procédé permettant à l’ordinateur de déchiffrer le son au format binaire. Or le 0 et le 1 ne permettent pas de reproduire la totalité d’une onde sonore comme pour l’analogique. Pour reproduire le son, il va donc diviser l’onde sonore en une multitude de petits échantillons sonores, de qualité suffisante individuellement, pour recréer l’onde sonore artificiellement.[:]

Non classifié(e)

[REPORTAGE] A la recherche du son parfait

[:fr]France 3 Aquitaine s’est rendu au coeur du Pays Basque, à la rencontre des artisans et des personnalités qui œuvrent chaque jour pour concevoir et réaliser les enceintes haute-fidélité de La Boite concept.

Un reportage d’Emmanuel Clerc, Christian Etchegaray et Francine Betat.

[:]

Non classifié(e)

THIERRY CAGNIARD : INNOVATION ET TRANSMISSION

[:fr]C’est en 1970 que Thierry Cagniard entre chez SIARE, l’​entreprise fondée par sa mère Marie Cagniard Yeramian.

​Les ​années 70 sont l’âge d’or de la hifi. L’ordinateur personnel, le téléphone mobile et le multimédia n’existent pas et l’audio occupe, juste derrière les achats de télévision, la place de n°1 dans les achats domestiques d’électronique grand public.

 

 

Les haut-parleurs Siare bénéficient depuis la fin des années 50 d’une​ solide réputation, à l’égal de celle de la société Audax, qui est encore leader à cette époque. Siare devient ainsi peu à peu le fournisseur privilégié de groupes​ importants comme Thomson, ITT, Telefunken ou Nokia puis, dans le domaine automobile, auprès de Peugeot Citroën ou Renault.

A partir de la fin des années 60, Marie Cagniard Yeramian décide de réorienter le développement de la société Siare vers l’enceinte acoustique de haute fidélité, en développant tout d’abord une gamme de haut-parleurs dédiés, faisant appel au savoir-faire de Michel Visan qui avait fait ses premières armes au début des années 60 chez un ex concurrent, la société Vega.

 

 

Thierry, qui s’intéresse vivement au potentiel de développement de la société Siare en direction du grand public, celle-ci étant jusqu’alors quasi exclusivement orientée vers le BtoB, choisit de se focaliser, avec l’aide de Michel Visan, vers le secteur des enceintes acoustiques qui était dominé principalement par quelques marques prestigieuses et déjà bien établies comme JBL, Cabasse, Kef ou autres Elipson.

Ce développement se fera en parallèle avec la mise au point et la fabrication de haut parleurs haute fidélité destinés aux fabricants d’enceintes acoustiques, dont elle choisit de devenir à la fois fournisseur et concurrente. Position inconfortable mais que l’on retrouve pourtant fréquemment de nos jours dans le domaine des smartphones par exemple.

 

 

Cette nouvelle orientation sera fondatrice du développement de l’entreprise et de son chiffre d’affaires (+ 30% en moyenne pendant près de dix ans).

​A son initiative, SIARE développera ​de nombreux produits innovants qui connaitront un succès croissant auprès du grand public. En s’appuyant sur sa technique ainsi que sur un vrai savoir faire industriel, Siare va bousculer le marché élitiste de la haute fidélité d’alors avec des produits étonnants techniquement : la PX 20, dotée d’un radiateur passif lui procurant un excellent rendement dans les fréquences graves compte tenu de son prix (moins de 300 francs). La 2015, première enceinte 2 voies à moins de 120 francs. La DL 200, disposant d’un rendement acoustique et d’une tenue en puissance exceptionnels….Enfin plusieurs réalisations haut de gamme, dont certaines marquent encore les esprits de nos jours comme la Delta M4, prototype de salon à géométrie variable, les Delta 200 et 400 ainsi que la Galaxy.

 

 

Cette enceinte, équipée d’un Tweeter à ogive innovant, le TWZ (qui est encore fabriqué dans les ateliers de Davis par la même opératrice qu’à l’époque Siare), d’un medium de 19 cm et d’un haut parleur de basses exceptionnel, le 31TE. La Galaxy reste une enceinte de référence pour les audiophiles dont de nombreux passionnés s’échangent encore aujourd’hui ​les plans pour la re-fabriquer.

Thierry ​transmet sa passion à ses enfants Guillaume et Timothée Cagniard dès leur plus jeune âge. C’est lui qui initie Timothee ​au ​savoir faire technique familial. Il participe dès 2008 au développement technique de La Boite concept dont Timothée est le dirigeant.

C’est ensemble que Thierry et Timothée développeront un brevet fondateur, le Wide Sound® qui procure aux produits La Boite Concept la possibilité d’offrir dans différentes situations d’écoutes et grâce aux réflexions sonores arrières, une image stéréophonique à la fois large et immersive.

A nouveau, en 2016 ils s’associent pour développer ​un projet innovant qui permettra de concilier dans un format très compact la possibilité d’une puissance admissible importante avec un faible taux de distorsion. Ce projet inédit, qui puise aussi ses fondamentaux dans le savoir-faire familial, sera dévoilé en 2018.[:]